Protégeons nos frayères

Le respect des frayères

Le frai est pratiquement terminé.

 Le 20 février, on a pu encore observer des poissons en place sur les zones de reproduction ; cet après-midi là, une truite déposait ses œufs sur la petite gravière.

Les températures particulièrement basses du mois de février vont avoir un impact sur l'éclosion des alevins en retardant ceux-ci de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines. 

En attendant l'ouverture, il nous faut communiquer : informer les pêcheurs à être très attentifs à ne pas marcher sur les secteurs de reproduction des truites :

les frayères

 Les eaux très basses que nous avons actuellement, à quelques 3 semaines de l'ouverture, nous font craindre pour la réussite du frai !

 En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à un document complet sur l'émergence des alevins

introduction-doccument-jack-emergence.pdf introduction-document-emergence.pdf

 Emergence Jack Tarragnat Emergence Jack Tarragnat  1° partie

Document émergence Jack Tarragnat Emergence Jack Tarragnat   2° partie

Emergence Jack Tarrgnat Emergence Jack Tarrgnat     3° partie

 

                                                                                             Cliquez sur la photo pour l'agrandir

alevins-sous-graviers-img-7976.jpg

                                       Vue en coupe d'une frayère artificielle (Salon de CLERMONT-FERRAND) / Photo : Jacques Ricard et Jack Tarragnat